Aller au contenu

Une séance chez un sexologue

Il est parfaitement normal de se sentir un peu embarrassé lors d’une première séance chez un sexologue. Il peut sembler délicat de dévoiler ce que l’on a de plus intime (sa sexualité) à un inconnu, une inconnue.

L’avantage des professionnels formés à la sexofonctionnelle est qu’ils ont reçu un enseignement spécifique à l’accueil du patient en sexologie. Ils savent combien il est difficile de parler de sa sexualité. Aussi, ils ont appris à aider les hommes et les femmes à s’exprimer en toute confiance sur des sujets sensibles. Par ailleurs, ils possèdent déjà tous et toutes une solide formation à l’écoute et à l’empathie thérapeutique.

La différence entre un sexologue sexofonctionnelle et un autre professionnel de la santé réside dans le fait que le thérapeute sexofonctionnelle est formé à l’écoute spécifiquement sexologique. A lui, ou elle, vous pouvez parler librement de votre sexualité sans vous sentir jugé(e) ou suspecté(e) de quoi que ce soit.

Le thérapeute sexofonctionnel est non seulement préparé à tout entendre en matière de sexualité mais aussi à vous poser les questions qui lui permettront de comprendre votre fonctionnement sexuel (et vos dysfonctionnements).

Car en sexologie sexofonctionnelle, on ne parle pas de perversité, de pathologie ou de maladies sexuelles (autant d’expressions jugeantes et dévalorisantes). On parle de dysfonctions sexuelles. Ce qui signifie qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans votre vie sexuelle. Pour vous-même, pour votre partenaire ou pour votre entourage.

Typiquement, lors d’une première séance de thérapie sexofonctionnelle, le praticien vous écoutera respectueusement et vous posera quelques questions pour mieux comprendre votre situation. L’entretien se déroule dans un bureau et il n’est – évidemment – pas procédé à un examen nécessitant la nudité. Si un examen médical est requis, il se fera par un autre patricien médecin, un autre jour. (Les thérapeutes sexofonctionnels appliquent une charte de déontologie.

Vous pouvez aller au premier rendez-vous seul(e) ou accompagné(e). Parfois il est préférable de pouvoir tout raconter seul la première fois. Parfois, il est mieux d’entamer le processus en couple. Chacun est libre de son choix.

La première séance de thérapie dure habituellement de trente minutes à une heure maximum. Le praticien vous écoute et analyse votre situation selon une grille de compréhension sexologique

Il ne consacrera pas tout son temps à vous parler du passé, de vos parents, de votre enfance, de vos soucis au travail ou de vos problèmes familiaux. Il s’intéressera surtout à comprendre ce qui va et ne va pas dans votre vie affective et sexuelle. Il ne s’intéressera pas qu’à ce qui dysfonctionne, mais aussi à ce qui va bien, à vos forces, vos qualités, vos capacités.

Le but de la première entrevue, est de bien définir vos objectifs.

Quel type de vie affective et sexuelle souhaitez-vous ? Que souhaitez vous améliorez ? Quel comportement sexuel voulez-vous modifier ? Quel est votre éventuelle dysfonction sexologique ?

La thérapie sexofonctionnelle est une thérapie brève. Habituellement, une dizaines de séances suffisent. Parfois moins. Et parfois un peu plus. Les sexothérapies ne durent pas des années.

Donc, c’est vous qui décidez !